Accueil

 

GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT

Requête Individuelle d’Entreprise (REI)

Projets de formation professionnelle portés par une entreprise cotisante dans le cadre de son plan de formation ou en fonction d’un besoin de formation clairement motivé.


Projet interentreprises sectorielles (PIS)

Projets de formation professionnelle initiés soit par un groupe d’entreprises, soit par des organisations professionnelles, tous issus du même secteur et cotisants au sein du FMFP.

 


ACTUALITES

Antananarivo, le 11 Avril 2024 – Le Fonds Malgache de Formation Professionnelle a lancé la célébration de son cinquième anniversaire

Le Fonds malgache de formation professionnelle fête ses 5 ans : 42 milliards d’Ariary de financements et 70 000 salariés formésAntananarivo, le 11 avril 2024 – Le Fonds malgache de formation professionnelle (FMFP) a célébré son cinquième anniversaire au Radisson Blu Tana Water Front. L’occasion pour le FMFP de dresser un bilan positif de ces cinq années d’existence, marquées par un impact concret sur le développement des compétences des travailleurs malgaches. Plus de 42 milliards d’Ariary investis dans la formation professionnelle.

Depuis sa création en 2019, le FMFP a octroyé plus de 42 milliards d’Ariary de financements à des projets de formation professionnelle à travers les 23 régions de Madagascar. Ces formations ont permis à plus de 70 000 salariés, dont 49% de femmes, d’acquérir des compétences recherchées par le marché du travail. Un engagement fort pour l’inclusion. Le FMFP met également l’accent sur l’inclusion, en finançant des formations de qualité pour les acteurs du secteur informel. Plus de 35 000 personnes ont ainsi bénéficié de ces programmes, dans le but de les formaliser et de leur permettre de mieux s’intégrer à l’économie formelle.

Un mode de gestion exemplaire salué par l’AFD. Le FMFP est financé par les cotisations obligatoire des entreprises et par des fonds additionnels provenant de partenaires techniques et financiers. Parmi ces derniers, l’Agence Française de Développement (AFD) a notamment accordé 10 millions d’euros au cours des cinq dernières années, accompagnés de 2 millions d’euros de l’Union Européenne. L’AFD salue le mode de gestion paritaire du FMFP, qui implique l’ensemble des parties prenantes concernées à savoir le secteur privé, les syndicats de travailleurs et les ministères de tutelle. Ce mode de gouvernance est considéré comme un gage de pérennité, de transparence et de durabilité pour le Fonds.

Lancement de quatre nouveaux projets de formation d’Intérêt National Prioritaire. A l’occasion de son anniversaire, le FMFP a lancé le financement de quatre nouveaux projets de formation considérés comme d’intérêt prioritaire. Ces projets, sélectionnés lors de l’appel à projet numéro 12, bénéficieront à plus de 4 000 personnes et seront subventionnés à hauteur de près de 450 à 600 millions d’Ariary chacun. Un Appel à Projet n° 15 doté de 2 milliards d’Ariary. Le FMFP a également lancé son Appel à Projet Interentreprise Intersectoriel numéro 15, doté d’un financement de 2 milliards d’Ariary. Cet appel à projet vise à financer des formations dans des secteurs clés de l’économie malgache.

Le secteur informel, un enjeu majeur pour le FMFP. Le bilan positif du FMFP après cinq ans d’existence démontre l’engagement en faveur du développement des compétences à Madagascar. Les formations financées par le Fonds ont permis à des milliers de travailleurs d’acquérir des qualifications précieuses pour leur insertion professionnelle et pour la compétitivité de l’économie malgache. Le secteur informel représente une part importante de l’économie malgache. Le FMFP a fait de l’inclusion des acteurs de ce secteur une priorité, en finançant des formations qui leur permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour se formaliser et développer leurs activités. Le FMFP est un acteur clé du développement du capital humain à Madagascar et son action est appelée à se renforcer dans les années à venir.

🎬 Regardez la vidéo pour en savoir plus.


FMFP – Journée de recensement des nouveaux cabinets de formation et accompagnement des entreprises pour l’AP13 PIS

Le Fonds Malgache de Formation Professionnelle (FMFP) a récemment lancé une initiative visant à constituer une base de données de prestataires de formation, qu’ils soient déjà des collaborateurs référencés ou de nouveaux cabinets de formation. L’objectif principal de cette démarche est de mettre à disposition des entreprises demandant un financement une sélection de prestataires compétents capables de répondre efficacement à leurs demandes.

Cette initiative comprend une séance de recadrage visant à rappeler aux prestataires les principes du Fonds, les règles éthiques, et les changements mis à jour pour les futures collaborations, les préparant ainsi aux attentes des entreprises en termes de qualité des prestations. De plus, des ateliers d’information ont été organisés pour permettre aux prestataires de se spécialiser dans leurs domaines d’expertise et sur trois secteurs au plus, selon les besoins de l’Appel à Projet Interentreprises Sectoriels AP13 PIS en cours.

À travers plusieurs événements de recensement, d’ateliers et d’accompagnement dans différentes villes telles que Tana, Antsirabe, Fianarantsoa, Majunga, Tuléar, Diégo, Toamasina, le FMFP a invité les prestataires de formations intéressés à participer à une journée de recensement pour être sélectionnés et référencés dans une base de données consultable sur le site web du FMFP. Cette démarche a également permis au FMFP d’évaluer le niveau des cabinets prestataires ayant répondu à l’appel, notamment dans les secteurs tels que le BTP/RS, DR, THA, THR, TIC, multi-sectoriel, et comptabilité/finances/fiscalité.

Par rapport à l’Appel à Projet en cours et dans l’optique de faciliter les relations avec les entreprises, le processus de demande de financement de projet, et la recherche de prestataires, le FMFP s’efforce d’assurer que chaque acteur dans le système soit gagnant-gagnant. Dans ce sens, le FMFP a facilité la mise en relation des prestataires de formation et des entreprises nécessitant un accompagnement groupé ou individualisé pour monter des projets de formation ensemble, simplifiant ainsi la recherche de prestataires répondant aux attentes des entreprises lors des ateliers de formation et d’accompagnement à titre gratuit.

🎬 Regardez la vidéo pour en savoir plus.


Coopérative IVAKMEN financé via l’AP10 EQ

Le FMFP considère que la formation est un pilier primordial permettant à l’ensemble de la population de contribuer au développement économique du pays. Dans cette optique, le Fonds a également apporté son soutien financier au projet de formation de la coopérative Mianjaika IVAKMEN.

L’objectif de cette initiative est de permettre aux artisans de la région Vakinankaratra, située dans la commune rurale d’Antanimandry, de bénéficier de cette opportunité.

La coopérative, fondée en 2022, rassemble environ 75 femmes et 25 hommes artisans de la commune rurale d’Antanimandry. Ces membres ressentent le besoin de suivre des formations axées sur la culture de la tomate améliorée, dans le respect des principes écologiques, ainsi que sur la transformation artisanale. Les modules de formation comprennent la technique de culture de la tomate améliorée dans le respect des principes écologiques, ainsi que la technique de transformation de la tomate en jus, ketchup, confiture et sauce.

La formation, qui s’est déroulée sur 12 jours de pratiques et 9 jours de travail théorique, vise à permettre aux membres de la coopérative d’acquérir de manière approfondie les compétences nécessaires.

Cette initiative reflète l’engagement continu du FMFP dans la réalisation de ses missions et représente également un pas significatif vers le succès dans la quête du développement du capital humain à Madagascar.

🎬 Regardez la vidéo pour en savoir plus.

 


La formation pour mieux structurer le secteur informel

Le poids du secteur informel

L’économie informelle représente 86,2% des activités économiques à Madagascar (source instat 2022) et génère 24% du PIB. Ces statistiques illustrent la place prépondérante du secteur informel sur  l’échiquier économique national et justifient la nécessité de mettre en place des mesures  pour mieux les soutenir et les appuyer à se structurer.

Un appui au renforcement des compétences

Le FMFP, en partenariat avec l’AFD et l’Union Européenne, a contribué depuis 2019,  par le biais du guichet « équité », à professionnaliser les acteurs du secteur informel .Plus de 380 projets de formation  , environ 10 milliards d’Ariary , ont été ainsi financés en faveur  de travailleurs  issus du secteur informel.  

Portés par des coopératives, associations et ONG de divers secteurs, ces projets  ont pour objectif de promouvoir prioritairement une dynamique locale mais peuvent également  impacter à plus grande échelle un niveau intercommunal,  interrégionale voire national.

Les projets permettent de faire monter en compétences les acteurs locaux afin de leur assurer un complément de revenu et de créer une nouvelle dynamique économique au niveau local. A ce jour, plus de 10.000 personnes  ont bénéficié de formations financées par le FMFP dans le secteur équité.

Des projets à impact local

A l’exemple de la Coopérative Mianjaika IVAKMEN dans la région Vakinankaratra, 95 personnes ont été formées en matière de culture améliorée de tomates et de leurs transformations. A part l’obtention d’un meilleur rendement, la formation a également permis la découverte d’alternatives de conservation et permettre la création de plus de  valeurs  ajoutées.

4,5 milliards Ar en faveur de l’équité

Le FMFP, toujours dans sa politique d’appui au secteur informel lance le 14 ème appel à projet « équité » financé par l’AFD et l’Union européenne. Cet appel à projet, d’une enveloppe de 4,5 milliards d’ariary, cible les travailleurs et micro-entrepreneurs du secteur informel et de l’apprentissage traditionnel.

Les associations, coopératives et  ONG peuvent y soumissionner jusqu’au 15 Décembre 2023.


Fonds Malgache de la formation professionnelle – La formation au cœur des enjeux  sectoriels.

 « Plus de 11 milliards Ar de financement des projets de formation en faveur des entreprises en 2022»

Le FMFP assure une mission générale de développement de la formation professionnelle visant à appuyer les entreprises malgaches à faire face aux mutations économiques, technologiques, organisationnelles grâce au renforcement des compétences et qualifications de leurs salariés ;En 2022, le FMFP a financé plus de 11 milliards Ar de projets de formation en faveur des entreprises, cela a impacté positivement plusieurs secteurs prioritaires tels que les THR, THA, TIC . En marge de la contribution du FMFP, ces projets ont également été financés grâce aux fonds additionnels de l’AFD et de l’Union européenne qui sont les partenaires techniques et financiers du FMFP.

Une réponse aux enjeux sectoriels

 Six comités sectoriels paritaires représentant les entreprises cotisantes ont défini les priorités inhérentes à chaque secteur notamment les THA, THR, TIC, BTP, DR ainsi que les autres secteurs non définis.

Dans ce sens, le FMFP lance son 13ème appel à projet de type interentreprises sectoriel (AP13) en vue de financer des  actions de formation répondant à une demande de compétences communes à plusieurs entreprises du secteur concerné.

En effet, ces projets ont pour but d’endiguer les problèmes structurels du secteur grâce à la formation sur les compétences et métiers de base visant à combler les déficits de personnels qualifiés d’une part mais aussi pour anticiper les besoins à venir du marché du travail. L’année dernière, plus de 3 milliards Ar ont été décaissés par le FMFP, l’AFD et l’Union européenne pour soutenir les projets de formation sectoriels.

Une démarche de groupe

Les entreprises sont donc appelées à se mettre ensemble et cela à partir de 2 entreprises cotisantes du même secteur pour pouvoir soumettre un projet de formation dans le cadre de l’appel à projet 13 jusqu’au 31 Octobre. La démarche peut également se faire par l’intermédiaire des groupements sectoriels.

Des séances d’accompagnement sont prévues par le FMFP pour ce mois d’Octobre sur Antananarivo, Antsirabe, Toamasina, Tuléar et Mahajanga pour aider les entreprises à monter leur projet de formation, ces accompagnements sont totalement gratuits.


L’importance de la formation professionnelle suivant les normes et la qualité avant d’entrer sur le marché du travail.

La possibilité de former la main d’œuvre est un gage de réussite pour la promotion d’une société. Le METFP, qui est le Ministère de tutelle du FMFP, affirme son engagement dans la facilitation de l’obtention des agréments et des autorisations d’ouverture de centres de formation, permettant aux entreprises telles que MKLEN d’être formalisées.  Lire la suite
“Olo mahay raha, tsy very mandeha”
© CELCOM METFP/ mai 2023
 
 

Le FMFP annonce la fin avec succès de la formation pour la réinsertion professionnelle des artisans du secteur Textile – Habillements et Accessoires (THA) touchés par le COVID-19.

Le Fonds malgache de Formation professionnelle (FMFP) est fier d’annoncer la fin et le succès de la formation intitulée : « Renforcement de capacités des travailleurs pour maintenir l’employabilité et assurer l’insertion ou la réinsertion professionnelle des artisans dans le secteur de production THA touché par la crise COVID-19 ». Le Groupement des Entreprises Franches et ses partenaires est le porteur de ce projet d’Intérêt National Prioritaire visant à renforcer les compétences et à favoriser l’employabilité et la réinsertion professionnelle des travailleurs du secteur THA touchés par le COVID-19. Lire la suite


FMFP : Partenaire engagé pour l’intégration des pratiques responsables et le développement des compétences

Dans le cadre du Programme de Certification des organismes (P2CSI) à Madagascar, Better Work est particulièrement attaché au renforcement de ses actions avec les acteurs locaux pour améliorer les conditions de travail, la productivité et la compétitivité des entreprises. Better Work promeut la justice sociale et œuvre pour un avenir prospère, inclusif et durable de l’industrie à Madagascar. Ce programme de certification témoigne de l’engagement de Better Work à appuyer le développement du secteur industriel à Madagascar et à soutenir la marque « Madagascar durable » dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. Lire la suite


Programme d’apprentissage sur des nouveaux métiers porteurs dans la région d’Anosy – QMM/FMFP
Après 10 mois de gestation, Rio Tinto QMM et FMFP ont lancé des programmes de développement de compétences dans la région d’Anosy pour stimuler l’économie locale et créer des opportunités d’emploi durable. Ces programmes visent à développer les compétences des jeunes et des travailleurs locaux. La première composante consiste en un programme d’ingénierie structuré pour des formations de qualité des jeunes dans la région Anôsy, avec apprentissage pratique concernant 9 métiers industriels.
Ce programme d’apprentissage formera 170 apprentis pour devenir des professionnels dans les métiers industriels : mécaniciens industriels, soudeurs, conducteurs d’engins, aides électriciens industriels, lifters (conducteurs d’engins de levage), les peintres industriels, les échafaudeurs, les maçons et les plombiers. Les communes touchées par cette initiative incluent Mandromondromotsy, Ampasy Nahampoa, Fort-Dauphin, Iabokoho, Mahatalaky, Soanierana, Manambaro, Sarisambo et Ankaramena. Ce partenariat aura donc un impact durable sur l’économie locale et offrira de nouvelles opportunités aux jeunes et aux travailleurs de la région. 🎬 Regardez la vidéo pour en savoir plus.

𝗣𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗜𝗻𝘁𝗲𝗿𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲𝘀 𝗦𝗲𝗰𝘁𝗼𝗿𝗶𝗲𝗹 – 𝗕𝗮𝗸𝘂𝗯𝗮 𝗟𝗼𝗱𝗴𝗲 𝗲𝘁 𝗔𝘂𝗯𝗲𝗿𝗴𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗧𝘂𝗹𝗲́𝗮𝗿

Découvrez dans cette vidéo les témoignages des bénéficiaires de formation en pâtisserie.

 

 

 


GUIDE DE PAIEMENT DE LA COTISATION DU FMFP

Lire la suite …


Fondement légal

Lire la suite …