Recrutement d’un Contrôleur Interne

Termes de Référence pour le recrutement Contrôleur Interne

  • Titre du poste : Contrôleur Interne (CI)
  • Lieu de travail : Antananarivo avec déplacements nationaux et régionaux selon les exigences du poste.
  • Catégorie / Grade : Hors Catégorie – Groupe 3
  • Interne Disponibilité : Poste à pourvoir mi-septembre 2022
  • Type de contrat : Contrat à Durée Indéterminée (CDI) avec période d’essai de 3 mois renouvelable une fois

 

          1 – CONTEXTE GLOBAL

En application de la Politique Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (PNEFP), de la loi N°2017-025 du 30 janvier 2018 portant Création d’une contribution financière des entreprises au développement de la Formation Professionnelle Continue et d’un Fonds de gestion de cette contribution, le décret N°2018-1509 du 13 novembre 2018 portant application de la loi 2017-025, le secteur privé, les partenaires sociaux, le Gouvernement Malagasy et les partenaires techniques et financiers, notamment l’Agence Française de Développement (AFD) ont mis en place le Fonds Malgache de Formation Professionnelle, Tahiry Famatsiam-bola Malagasy ho Fampiofanana ny  mPiasa – F.M.F.P  qui a pour mission de financer la formation professionnelle à Madagascar au sein des secteurs d’activités priorisés dans le cadre de la PNEFP: Tourisme-Hôtellerie-Restauration (THR) ; Bâtiment-Travaux Publics et Ressources Stratégiques (BTP/RS) ; Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) ; Textile Habillement-Accessoires (THA); Développement rural (DR) ; Multisectoriel et Equité.

Le FMFP a pour finalité de répondre aux besoins du développement socio-économique du pays, c’est à dire aux besoins de compétences et de qualifications des entreprises et, plus globalement, de la population active malgache. Il propose à ce titre de financer des projets de formation à dimension sectorielle, intersectorielle et nationale ainsi que des projets de « formation type équité » au bénéfice des entrepreneurs, employés et jeunes du secteur informel.

En effet, le Fonds dispose de trois niveaux d’orientation, de décision et de financement :

  • le niveau sectoriel qui prend en compte les priorités stratégiques et opérationnelles des secteurs d’activité prioritaires du pays et vise à maintenir et à développer les compétences des salariés travaillant dans les entreprises de ces secteurs ;
  • le niveau intersectoriel, national et territorial qui vise le développement général des compétences et qualifications des salariés de toutes les entreprises quelle que soit leur appartenance sectorielle;
  • le niveau des micro et petites entreprises où travaille, dans des emplois précaires, la très grande majorité de la population active et qui forment, notamment dans le cadre de l’apprentissage traditionnel, un très grand nombre de jeunes.

Le financement est continu pour les entreprises cotisantes mais peut également se faire dans le cadre d’appels à projets annuels selon des priorités définies. Pour le secteur Equité les financements sont exclusivement attribués à l’issue d’un processus d’évaluation de projets soumis  à travers des appels à projets.

Les ressources du FMFP sont ainsi constituées de manière pérenne par les cotisations des entreprises et ponctuellement de financements additionnels octroyés par les partenaires Techniques et Financiers, notamment l’AFD et l’UE, ainsi que par l’Etat pour la prise en charge de la TVA et autres Droits et Taxes à travers le budget du METFP.

Au niveau organisationnel, le FMFP est constitué d’un Conseil d’Administration, d’une Direction Générale, d’une Direction de la Formation et Insertion (DFI), d’une Direction des Etudes, d’Evaluation et de suivi (DEES), d’une Direction Administrative et financière (DAF)  et d’un Département Communication.

Afin d’étoffer cette structure, il est prévu de recruter un Contrôleur Interne permanent afin d’appuyer l’équipe opérationnelle et assurer que l’exécution des activités se conforment aux objectifs fixés par le PTA et se fasse dans le respect strict des manuels d’exécution et de procédures et que les ressources soient utilisées avec un maximum d’efficacité et d’efficience

 

          2 – ORGANISATION ET ETENDUE DE LA MISSION

Placé sous l’autorité du Directeur Général, Le/La Contrôleur Interne a pour mission de :

  • Participer à l’établissement du plan de travail et budget annuel (PTBA) en appuyant les directions dans la définition des indicateurs de suivi
  • S’assurer que les opérations techniques et financières du FMFP respectent les manuels d’exécution et les règles de procédure en vigueur
  • Assurer l’élaboration des différents rapports d’activités et les reportings
  • Exercer en permanence une surveillance des indicateurs de gestion du FMFP : le PTBA et les indicateurs de gestion mis en place pour évaluer l’activité et les fournir aux directions concernées
  • Contrôler l’application de toutes les procédures de FMFP
  • Assurer l’interface avec les Auditeurs externes, Commissaires aux comptes
  • Assurer le contrôle de la régularisation budgétaire avec le ministère METFP /MEF.

 

          3 – MISSIONS

Afin d’assister l’équipe du FMFP, en se référant aux normes et méthodologies de contrôle  interne généralement appliquées, le Contrôleur  Interne assurera les missions ci- après, sans être exhaustives:

a – PLAN DE TRAVAIL ANNUEL, BUDGET ANNUEL ET PROCEDURES

Assister l’équipe du FMFP dans la finalisation du PTA (plan de travail annuel) et du budget annuel 

  • Participer à l’établissement du plan de travail et budget annuel en appuyant les directions dans la définition des indicateurs de suivi
  • Collecter les informations nécessaires à l’établissement du PTA et/ou la révision du PTA auprès de chaque département (OS, Activités, Sous activités, indicateurs de résultats attendus, valeurs cibles annuelles et planification mensuelle) ;
  • Modéliser le PTA et le présenter à chaque Directeur/Responsable pour première validation ;
  • Collecter les informations nécessaires à l’établissement du BUDGET et/ou la révision du BUDGET auprès de chaque département (Analyse sur la réalisation n-1, hypothèse et note de calcul détaillé du budget n) ;
  • Modéliser le Budget et le présente à la DAF pour première validation ;
  • Mettre en place un système de suivi, de collecte et de contrôle des traitements des activités et des indicateurs ;
  • Collecter les notes explicatives relatives aux écarts significatifs ;
  • Formaliser les solutions apportées ;
  • Conduire le processus de révision et mise à jour du PTA / BUDGET en fonction de l’évolution du contexte.

b – REPORTING / RAPPORT

Assurer la coordination et la finalisation des rapports :

  • Evaluer la performance opérationnelle de chaque direction/département ;
  • Déterminer les indicateurs de gestion nécessaires pour les reportings et les rapports ;
  • Elaborer et finaliser les rapports ;
  • Elaborer les reportings en soulignant les écarts entre les résultats attendus et les réalisations ;
  • S’assurer de la pertinence et de la cohérence des éléments recueillis en recoupant avec les opérationnels et les Pièces Justificatives ;
  • Solliciter les Directeurs pour produire des analyses FFOM et des recommandations d’

amélioration des causes des écarts significatifs entre les réalisations et les prévisions

  • Contrôler les indicateurs de suivi des recouvrements faits par la CNAPS
  • Suivre la réalisation des indicateurs de résultats attendus.

c – INTERLOCUTEUR DES AUDITEURS & CONTROLEURS EXTERNES, FISC

  • vérifier l’exécution technico-financière du PTA avant chaque audit externe;
  • superviser et vérifier les dossiers à présenter aux missions d’audit annuel et/ou intérimaire et préparer les dispositifs pour l’accueil des Auditeurs externes ;
  • faire le  suivi de la mise en application des recommandations émises par les Auditeurs externes ;

d – SUIVI DES INDICATEURS DES FORMATIONS FINANCEES PAR FMFP

  • Vérifier et contrôler l’atteinte des objectifs et des indicateurs définis par le PTA ;
  • Assurer la conformité aux procédures des exécutions administratives et financières des projets financés ;
  • Contrôler le respect des échéances des réalisations des projets et leurs différents paiements ;
  • Elaborer les différents reportings, budgétaire, cœur d’activité et la réactualisation et de ces tableaux de bord.

 

         4 – RESPONSABILITES

  • Les principales responsabilités du/de la Contrôleur Interne (CI) sont :
  • S’assurer du suivi d’effets d’application des procédures administratives comptables, financières et des systèmes de contrôle interne en vigueur au sein de l’Association
  • S’assurer du suivi d’effets d’application des procédures cœur de métier en vigueur au sein de l’Association
  • S’assurer du suivi des termes de toutes les conventions signées par l’Association
  • Effectuer des missions de contrôle sur terrain, vérifier par sondage/échantillonnage les pièces des projets
  • Contrôler l’utilisation des fonds par les entités bénéficiaires des financements par rapport aux conventions de financement du Fonds
  • Contrôler la conformité, la sincérité et la fiabilité des rapports établis avec les accords de financement, donnant une image fidèle des transactions
  • Evaluer la performance du fonds vue sous l’angle opérationnel et identifier les possibilités d’optimisation selon les critères « Efficience » et « Efficacité »
  • Transmettre au Comité de Direction les rapports et les reportings
  • Superviser et vérifier les dossiers à présenter aux missions d’audit, commissariat aux comptes – – –
  • Suivre l’application des recommandations émises par les auditeurs, les Directeurs et le Comité de Direction
  • Vérifier l’utilisation des fonds alloués aux activités
  • Produire périodiquement des situations des travaux de contrôle interne réalisés
  • Effectuer le suivi et l’évaluation objective de la mise en œuvre des recommandations
  • Promouvoir l’amélioration et la mise à jour de la méthodologie de contrôle.

 

          5 – ATTRIBUTIONS

  • Procéder ainsi à l’analyse comparative des indicateurs de performance, en axant cette analyse sur des critères d’efficacité et d’efficience, notamment en se basant sur les normes et pratiques admises du métier du Fonds
  •  Rédiger une note de synthèse destinée aux décideurs et fournit en ce sens des recommandations et des conseils en matière d’amélioration du système ;
  • Effectuer systématiquement des contrôles des activités des départements techniques de support du Fonds
  •  Produire un rapport trimestriel de contrôle interne.
  • Effectuer une série de contrôle interne thématique selon la planification des Directions techniques.

 

       6 – QUALIFICATIONS, EXPERIENCES, APTITUDES ET QUALITES REQUISES

Educations et expériences

  • Diplôme de Grandes Ecoles ou d’Université (baccalauréat + 4) dans les domaines de Contrôle de Gestion, Audit et/ou Droit, de la Comptabilité et de la Finance ou MISA
  •  Maîtrise des techniques d’audit et du contrôle budgétaire
  • Au moins 4 années d’expériences professionnelles minimum dans la fonction de contrôleur interne et ou auditeur interne
  •  Une expérience avec les Bailleurs de Fonds serait un atout.
  • Aptitudes/connaissances – Solide formation et pratique des systèmes d’information et Pack office : Excel et Word et maîtrise de l’outil Sage
  •  Aptitude à effectuer des déplacements en dehors de Tananarive
  • Excellentes capacités de planification, d’anticipation, d’analyse et de synthèse,
  • De bonnes capacités de communication et de rédaction. – Excellente maitrise du français (écrit / oral), l’anglais serait un atout.
  • Esprit indépendant

Qualités personnelles

  • Sens de l’organisation
  • Sens de l’analyse et de la synthèse, rigueur et méthode
  •  Fiabilité, ponctualité – Ethique professionnelle, respect de la confidentialité et de la réserve nécessaires à l’exercice de la fonction
  • Bon relationnel – Disponibilité et discrétion

 

          7 – CRITERES D’EVALUATION ET INDICATEURS DE PERFORMANCE

Le/la Contrôleur Interne (CI) sera évalué (e) dans le temps sur la base de l’effectivité des actions non exhaustives ci-après :

Dans les trois 3 mois de la prise de poste :

  • Examen de l’existant et recommandations.
  • Plan de contrôle opérationnel ;
  •  Cartographie de contrôle et risques internes ;

Dans les six 6 mois de la prise de poste :

  • Checklist d’audit et contrôle projet ;
  • Charte d’audit interne et qualité ;

 

Dans les douze 12 mois de la prise de poste :

  • Manuel de Contrôle Interne ;

En outre, il/elle sera évalué(e) annuellement sur la base de critères et livrables fixés préalablement en fonction des besoins et priorités du Fonds. ________________________________________________________________

Le dossier de candidature, composé de lettre de motivation, 3 références professionnelles, CV à jour avec prétention salariale est à déposer au siège du FMFP Enceinte Materauto Ankorondrano, Antananarivo 101, ou à envoyer par mail à l’adresse [email protected] avec comme objet “Recrutement CI” au plus tard le vendredi 09 septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *