Le Fonds dispose de deux niveaux d’orientation, de décision et de financement :

  • Le niveau national/intersectoriel qui vise le développement général des compétences et qualifications de la population malgache ;
  • Le niveau sectoriel qui prend en compte les priorités stratégiques et opérationnelles des secteurs d’activité prioritaires du pays et vise à maintenir et développer les compétences des salariés travaillant dans les entreprises de ces secteurs.

Le niveau sectoriel est géré par 7 Comités Sectoriels Paritaires ou CSP couvrant :

  • Les 5 secteurs prioritaires ayant participé à l’élaboration de la politique nationale d’emploi et de formation professionnelle :
    • Textile/Habillement et Accessoires (THA),
    • Tourisme / Hôtellerie / Restauration (THR),
    • Technologies de l’Information et de la Communication (TIC),
    • Bâtiment/Travaux Publics/Ressources Stratégiques (BTP/RS),
    •  Développement Rural (DR)
  • Un champ multisectoriel regroupant les entreprises ne relevant pas de ces 5 secteurs ou ayant des activités transversales à ceux-ci – et notamment des activités émergentes comme par exemple la maintenance industrielle, l’économie bleue, les métiers environnementaux…
  • Et, enfin, le secteur des micro, petites et très petites entreprises (MPE/TPE) qui emploient la très grande majorité d’une population active en forte demande d’éducation et de qualification. Les MPE/TPE sont en général non cotisantes et le financement des projets les concernant est donc essentiellement assuré par des ressources additionnelles externes.