APPEL A PROJETS 2019 
FONDS MALGACHE DE FORMATION PROFESSIONNELLE (FMFP)
TAHIRY FAMATSIAM-BOLA MALAGASY HO FAMPIOFANANA NY MPIASA


Date de lancement : 11 mars 2019     
Date limite de présentation des projets : 12 Avril 2019
Publication des résultats de l’appel : avril-mai 2019


Orientations prioritaires pour les projets sectoriels financés par l’Agence Française de Développement (AFD)

Bien qu’il ne dispose pas encore des cotisations des entreprises pour la formation professionnelle de leurs salariés, le FMFP a décidé de lancer, à partir d’une enveloppe de 400 000 euros prévus à cet effet, des appels à projets en vue de financer des actions de formation visant les salariés des entreprises, les actifs en recherche d’emploi et les personnes en emploi précaire. Cette enveloppe relève d’un financement additionnel apporté par l’AFD qui appuie le FMFP dans son installation ainsi que dans le démarrage de ses activités.

A ce titre, les appels à projets ciblent les projets interentreprises (regroupant plusieurs entreprises) sectoriel (appartenant à un secteur commun) de type Formation Professionnelle Continue et de type Pré-Emploi. Les secteurs concernent le Textile, Habillement et Accessoires ou THA, le Tourisme, Hôtellerie et Restauration ou THR, les Technologies de l’Information et de la Communication ou TIC, les Bâtiment et Travaux Publics-Ressources Stratégiques ou BTP-RS, le Développement Rural ou DR et les projets de formation de type équité (ciblant le secteur informel). Ces projets de formation doivent être conformes au cadrage détaillé plus bas et des orientations ci-après,

  • Pour les projets de formation professionnelle continue des salariés : Développer les compétences des agents et responsables salariés des entreprises formelles appartenant aux secteurs économiques prioritaires malgaches afin d’améliorer leur compétitivité
  • Pour les projets pré-emploi menant à l’insertion dans l’emploi : Développer les compétences des ressources humaines nécessaires à l’amélioration de la compétitivité des entreprises des secteurs prioritaires Malgaches et les préparer à l’insertion professionnelle au sein des dites entités. 
  • Pour les projets de type équité : Développer les compétences et l’employabilité des jeunes, des micro-entrepreneurs du secteur informel et des populations vulnérables en vue de leur permettre accéder à des emplois décents.

I – SECTEUR TOURISME/HOTELLERIE ET RESTAURATION (THR)
Montant de l’enveloppe pour un projet : de 5 000 000 MGA à 40 000 000 MGA
Nombre de personnes à former par projet : de 30 à environ 80


Les orientations prioritaires du secteur THR :

Les acteurs du secteur THR visent la professionnalisation des salariés et des personnes en recherche d’emploi dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration notamment pour les métiers de base et les métiers émergents et le renforcement des compétences des petits et moyens entrepreneurs œuvrant dans le secteur.  

Publics : Salariés des entreprises du secteur dont au moins 50% des femmes / Jeunes en recherche d’emploi et futurs salariés d’entreprises dont au moins 40% de femmes / Petits et moyens entrepreneurs

Contenus éligibles :

  • Métiers de base (Femme de chambre, plongeur, serveur, barman, cuisinier, organisateur de voyage, accompagnateur touristique, etc.)
  • Compétences prioritaires de base (Langues, Management de site, Gestion administrative et opérationnelle)
  • Métiers émergents : ceux liés à la mer ou blue skills (surveillant de plage, circuits en mer, etc.), les métiers aux services liés au tourisme de luxe, Métiers de services liés aux technologies de l’information et de la communication et l’évènementiel, les métiers liés à l’Ecotourisme ou Green Skills (guides touristiques dans les parcs, traducteur, biodiversité, etc), Métiers liés à la culture ou Roots skills.

II- SECTEUR DEVELOPPEMENT RURAL (DR)
Montant de l’enveloppe pour un projet : de 5 000 000 MGA à 40 000 000 MGA
Nombre de personnes à former par projet : de 30 à environ 80


Les orientations prioritaires du secteur DR :

Le secteur DR vise la professionnalisation des salariés et des personnes en recherche d’emploi dans les domaines de la transformation agroalimentaire, de l’agriculture et de l’élevage, de l’environnement et de l’artisanat ainsi que le renforcement des compétences des petits et moyens entrepreneurs œuvrant dans le secteur. Les orientations prioritaires s’articulent autour des filières à forte valeur ajoutée (filière exportation) et des chaines de valeur ainsi que de la promotion des techniques résilientes.    

Publics : Salariés au niveau des organisations/ entreprise affiliées à la CNAPS, nouvelles recrues pour ces dernières (niveau technicien et cadre), de niveau intermédiaire, et ouvriers. Au moins 40% des bénéficiaires de la formation sont des femmes.

Contenus éligibles : Agroalimentaire (Mécanisation agricole, maintenance, machinisme agricole, normes & certification, management et encadrement, techniques de conservation et transformation), Agriculture & élevage (Technique de production, chaine de valeur, commercialisation, développement de projets professionnels structurants, structuration et formation des responsables paysans), Environnement (Education environnementale, agriculture durable, résiliente au changement climatique, Gestion des crises et mobilité humaine (migration), lutte contre les techniques des trafics illicites) ; Artisanat (incluant l’artisanat d’art et l’artisanat de production) comme la vannerie, le crochet ou coupe et couture, entrepreneuriat et commercialisation ; Compétences transverses (techniques d’accompagnement, d’animation communautaire, de développement associatif et de pilotage de projet. 

III- SECTEUR TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC)
Montant de l’enveloppe pour un projet : de 5 000 000 MGA à 40 000 000 MGA
Nombre de personnes à former par projet : de 30 à environ 80


Les orientations prioritaires du secteur TIC :

Pour l’année 2019, le secteur TIC vise la professionnalisation des salariés et des personnes en recherche d’emploi dans les domaines de BPO (Business Process Outsourcing), de la relation client, des médias, des télécommunications, du développement de sites web, de logiciels et d’applications mobiles et du traitement de données ainsi que le renforcement des compétences des petits et moyens entrepreneurs du secteur.

Publics : L’ensemble des cibles sont soient salariés au niveau des organisations affiliées à la CNAPS, soit représentent de nouvelles recrues pour ces dernières essentiellement dans les métiers porteurs (Télévendeur/ Opérateur Centre d’appel/ Ingénieur/ Data scientist/ Graphiste Designer/ Social Manager/ Techniciens télécom/ Journalistes et techniciens des médias). Il est à préciser que la moitié au moins des formés seront des femmes et 20% seront des néo salariés (personnes à recruter au niveau des entreprises).

Contenus éligibles : Gestion de projet, Objets connectés, Gestion d’impression 3D, Blockchain, Big data, Data center, E-commerce, E-gouvernance, Cloud, Sécurité, Télécommunications, Relations clients, Média, Et des formations transverses liées au comportement au travail et à l’attitude professionnelle.